La lettre de l'ANRT

Politiques

Policies

Alerte sur les technologies de rupture en Europe

Les plus innovantes des entreprises intensives en recherche, dans la santé et au-delà, courent un risque accru d’être rachetées. Par des investisseurs issus de pays tiers. La Commission alerte sur ce danger et incite les États membres à s’emparer au plus vite d’un règlement récent pour agir. Ou comment « liberté de circulation des capitaux » se combine avec le « filtrage des investissements directs étrangers ».

Conséquence des décisions vitales prises, de crise sanitaire, la covid 19 a muté en crise économique et sociale majuscule. Les entreprises de santé et, au-delà, les entreprises effectuant des recherches de pointe, s’en trouvent fragilisées, manquant cruellement des capitaux nécessaires à leur survie. Et, dans l’urgence, elles risquent le rachat par des capitaux issus de pays tiers, à l’affût des technologies les plus novatrices et dotés d’une puissance financière…

Ce contenu est réservé aux membres de l’ANRT, veuillez vous connecter. Code oublié
Si votre organisme est membre de l'ANRT (liste des membres), obtenez votre code ici.
Pour adhérer, vous pouvez contacter adherents@anrt.asso.fr.
Au sommaire
Par Patrice Caine, Président du Conseil d'administration de l'ANRT, Président-Directeur général de Thales