La lettre de l'ANRT

Politiques

Policies

Et la recherche dans tout ça ?

En moins de trois semaines, elle avait déjà recueilli plus de 11 000 signataires, dont 19 Prix Nobel. La « lettre ouverte sur l’avenir de la recherche » jette le doute sur l’importance véritablement accordée à la recherche au sein du projet européen lors de la prochaine mandature. Alors, simple acte manqué ou coup marketing ?

« Avec cette lettre ouverte, nous demandons à la Commission européenne de modifier le titre de la commissaire Gabriel en "Education, recherche, innovation et jeunesse", reflétant ainsi l’engagement de l'Europe dans tous ces domaines cruciaux. » Jusqu’à cette initiative, en effet, la nouvelle Commissaire était nommée responsable de « l’innovation et de la jeunesse ». Il n’y a pas lieu de nier l’importance de l’installation d’un commissariat avec ces missions, mais on peut…

Ce contenu est réservé aux membres de l’ANRT, veuillez vous connecter.
Pour adhérer, vous pouvez contacter adherents@anrt.asso.fr.
Au sommaire
par Clarisse Angelier
Transfert de connaissances
Knowledge transfer
Chiffres à l’appui
Benchmarking