La lettre de l'ANRT

La vie des membres

Montupet : l’option chaire industrielle pour prendre une longueur d’avance

Le groupe Montupet va inaugurer la chaire ANR Infinity, portée par l’Ecole des mines, aux côtés de plusieurs entreprises françaises. Ce partenariat public-privé, doté d’un budget de 1,4 million d’euros sur quatre ans, financera les travaux de recherche sur un logiciel à forte valeur ajoutée technologique. Patrice Chaptal, responsable R&D, et Benoît Drieu, responsable simulation, lèvent un coin du voile pour les lecteurs de La lettre de l’ANRT.

ANRT : Avec une dizaine d’autres partenaires*, Montupet vient de créer une chaire industrielle, portée par l’Ecole des mines. Elle sera inaugurée en février 2018. Qu’est-ce qui vous a orientés vers cette modalité de collaboration public-privé ?

Montupet : Nous collaborons déjà depuis un an avec le Centre de mise en forme des matériaux (Cemef) de Mines ParisTech à Sophia Antipolis dans le cadre d’une thèse de doctorat. Elle porte sur les phénomènes…

Ce contenu est réservé aux membres de l’ANRT, veuillez vous connecter.
Pour adhérer, vous pouvez contacter Carole Miranda.